Les évènements d'agenda activités

Communiqué de presse

En dépit des bouleversements traversés par le réseau Objectif Plein Emploi, le CIGL Esch a continué à développer ses projets pour les citoyens eschois tout en veillant  à favoriser la création d’emploi pour des personnes éloignées du premier marché du travail.  
Le CIGL bénéficie du savoir-faire de 76 salariés en mesure d’insertion, qui disposent d’un contrat de 2 ans pour se former et trouver un travail qui corresponde à leur projet professionnel. Le CIGL permet de concilier la nécessité d’un revenu lié au travail et le besoin de formations qui ouvrent de nouvelles perspectives d’emploi.  
En tant qu’initiative sociale pour l’emploi, le CIGL s’est réorganisé pour pouvoir répondre aux défis d’une montée toujours plus inquiétante du chômage.  
Pour pouvoir gérer en toute autonomie ses relations avec la Ville d’Esch-sur-Alzette et le Ministère du Travail et de l’Emploi, le CIGL s’est renforcé des compétences de 7 anciens salariés du réseau Objectif Plein Emploi.  
Ces nouvelles ressources ont permis la mise sur pied de deux nouveaux domaines d’intervention. Le premier, intitulé « Emplois et Compétences », organise le suivi et l’accompagnement socio-professionnel des demandeurs d’emploi pour soutenir leur intégration sur le marché du travail. Le domaine « Nature, Création et Citoyenneté » a quant à lui pour objectif de développer, concevoir et accompagner des projets environnementaux permettant l’insertion et la création d’emplois. Le domaine a pour base de développement les projets Kalendula, réseau de jardins pédagogiques consacrés à l’éducation à l’environnement, et Den Escher Geméisgaart, site eschois de production et de préparation d’une alimentation écologique accessible à tous.  
Les projets connus de longue date étendent quant à eux leur offre de services pour réponde aux besoins sociaux des habitants. Il en va en particulier des fameux vélos en libre-service, Vël’OK, qui étendent leur offre de déplacement. Il sera prochainement possible de se déplacer avec des vélos à assistance électrique. De même, pour répondre à la demande croissante de garde pour des enfants en bas-âge, la Halte-Garderie d’Heemelmaus a créé un service de crèche qui permet d’accueillir des enfants à partir de l’âge de 2 mois.  
Si le CIGL Esch est connu pour ses nombreux services d’intérêt général, il entend développer des relations plus étroites avec les employeurs du premier marché du travail. Le CIGL souhaite en particulier créer des ponts entre ses projets et les employeurs locaux en organisant des stages en entreprise.
Le stage permet au demandeur d’emploi de découvrir un métier et d’acquérir ou développer des compétences en lien avec son projet professionnel.  
L’élaboration de mesures efficaces contre le chômage se réalise avec les partenaires locaux tels que la Ville d’Esch-sur-Alzette, l’ADEM Belval, l’Action Locale pour Jeunes, Point Info-Jeunes, Office Social, Lycées, association de commerçants, …
L’expérience du CIGL prouve que c’est au niveau local que l’on peut le mieux procéder à une identification précoce des difficultés des demandeurs d’emploi et à un accompagnement personnalisé vers l’emploi.

freeflex